MARDI 27 JANVIERTan_Tan_Dakhla
Tan tan plage / Dakhla (ex Villa Cisnéros du temps des espagnols) : 825 km. Départ 7h40 arrivée 20h50 soit 13h10 de trajet dont 11h35 de conduite.
Très longue étape au Sahara Occidental, la plus longue du périple. Beaucoup de sable sur 100km avant Laâyoune puis route étroite avec des bas côtés abîmés.  Croiser un camion ou doubler demande beaucoup de vigilance. La preuve le camion MAN cassera 2 rétros dans la journée.
Le carburant détaxé (45 DH soit 0,4€ le litre de gasoil) est maintenant disponible avant la "frontière" du Sahara occidental. La première station détaxée se trouve 20 km  avant Sidi Akhfennir (80 km au nord de Tafaya). Après Laâyoune on trouve du carburant à Lemsid, Boujdour, Echtoucan et Dakhla. Mais il est prudent d'avoir une réserve car certaines stations ne sont pas approvisionnées régulièrement  et les distances sont grandes.
Etape : camping à 7 km de l'entrée de la ville

LE JOURNAL DES JEUNES
La journée a été une traversée du désert avec l'Océan Atlantique à droite. Seules une ligne électrique et la route comme repèrent de civilisation.
Pour cette étape il a fallu se lever vers 6h30 pour un départ vers 7h45.
P1270090C'est une étape difficile pour les chauffeurs, la route est étroite et pour croiser les camions qui arrivent en face c'est parfois juste. Plusieurs devront mordre la berne Photo_disque_1_021et par 2 fois le rétro d'un camion sera cassé. Par endroit il y à du sable sur la route, le soleil commence à taper, le vent souffle fort, c'est ainsi que l'on forge son expérience.
A Laayoune, la plus grande ville du Sahara Occidental, les casernes sont nombreuses, c'est aussi le siège des forces de l'ONU qui contrôlent cette région. Le coin est impressionnant. La route suit la côte avec une falaise qui plonge dans l'Atlantique.Photo_disque_1_032
Arrivée de nuit à Dakhla .
Nuit dans un camping à l'entrée de la ville. Douche chaude.

LA PETITE GALERE DU JOUR
Deux rétros de cassés, il va falloir acheter des miroirs dans le prochain souk !